Croissance Entreprise

La banque du futur sera-t-elle technologique ? Nouvelle vision

Accueil » Blog » Croissance Entreprise » La banque du futur sera-t-elle technologique ? Nouvelle vision

Les banques traditionnelles peuvent largement réussir la transition numérique si elles adoptent une nouvelle vision et prennent des mesures audacieuses pour s’approprier les progrès technologiques tout en gardant une place centrale à l’humain. L’intégration de l’intelligence artificielle (IA) et d’autres outils numériques a déjà commencé à transformer le secteur financier, qui a créé de nouveaux modèles d’affaires, améliorant l’expérience client, augmentant l’efficacité et augmentant la rentabilité. Cependant, les banques traditionnelles doivent surmonter des défis de taille, tels que les systèmes d’information existants, les exigences réglementaires et la résistance au changement, afin de tirer pleinement parti du potentiel de la numérisation et ne pas disparaitre au profit des banques technologiques ou des géants du numérique. Une combinaison intelligente d’expertises numérique et humaine, ainsi qu’un leadership fort, peuvent aider les banques traditionnelles, détentrices d’un savoir-faire inégalé, à réussir et à prendre le leadership dans la construction du monde de demain.

Les banques traditionnelles ont été confrontées à des défis sans précédent ces dernières années, notamment la crise des subprimes en 2008, la  concurrence accrue des fintechs et des géants du numérique, l’évolution des choix et préférences des consommateurs, l’impératif de l’efficacité opérationnelle et l’impact de la pandémie de COVID-19. Pour prospérer à l’ère du numérique, les banques traditionnelles doivent adopter une nouvelle approche et exploiter le potentiel des technologies numériques, notamment l’IA, le big data et la blockchain, tout en concentrant leur attention sur la primauté de l’humain et des talents.

L’IA a déjà transformé le secteur financier de nombreuses façons, de la détection des fraudes et de la gestion des risques au service client personnalisé et à la gestion d’Actifs. Les banques qui adoptent l’IA peuvent obtenir un avantage concurrentiel considérable en éliminant les processus destructeurs de valeur, en automatisant les tâches récurrentes, en réduisant les coûts et en améliorant l’expérience client. Cependant, l’adoption de l’IA nécessite un engagement fort du management, des équipes hautement qualifiées et une infrastructure robuste (Cf. article Robotiser ou éliminer ?).

L’un des principaux défis auxquels sont confrontées les banques traditionnelles est leurs systèmes existants, difficilement compatibles avec les nouvelles technologies. Pour surmonter ce défi, les banques doivent donner la priorité à la mise à niveau de leurs systèmes et investir dans l’infrastructure nécessaire pour soutenir la numérisation. Cela nécessite une vision à long terme et des investissements importants, ce qui devrait conduire à une efficacité accrue, à une rentabilité durable et à une meilleure satisfaction client.

Un autre obstacle à la transformation numérique concerne les exigences réglementaires, qui peuvent varier selon la juridiction et l’industrie. Les banques doivent naviguer dans des environnements réglementaires complexes tout en maintenant la conformité et en garantissant la confidentialité et la sécurité des données. Cependant, les exigences réglementaires peuvent également présenter des possibilités d’innovation et de collaboration, car les équipes peuvent travailler ensemble pour développer des solutions nouvelles et innovantes et se conformer à des réglementations changeantes et exigeantes.

Enfin, les banques traditionnelles doivent surmonter la résistance au changement et encourager davantage la culture de l’innovation. Cela nécessite un leadership fort, une communication efficace et une volonté d’expérimenter et d’apprendre des échecs. Les banques qui favorisent une culture de l’innovation peuvent attirer et retenir les meilleurs talents, créer de nouveaux modèles d’affaires et stimuler la croissance.

En conclusion, les banques traditionnelles ont une occasion unique de réussir la transition numérique en investissant massivement dans l’IA. En modernisant les systèmes existants, en tirant parti des exigences réglementaires, en favorisant une culture spontanée de l’innovation, et en mettant l’humain au centre, les banques traditionnelles peuvent se positionner très favorablement pour réussir dans la co-construction du monde de demain.

Portrait Cartoon de Redouan Znagui - fondateur de Beyond Horizons

Redouan Znagui

Beyond Horizons - New Finance
Conseil - Finance & Stratégie